2 décembre 2010

Fais-moi plaisir !

Emmanuel Mouret m'a une fois de plus séduit ! Son film est une réussite et mon goût grandissant pour ce cinéaste n'est pas près d'être démenti. Mouret se renouvelle et signe un film drôle et léger après le plus solennel et dramatique mais néanmoins remarquable Un baiser s'il vous plaît. Avec Fais-moi plaiz ! il réalise une comédie dans le genre slapstick, qui emprunte largement à un certain Woody Allen bien révolu aujourd'hui et surtout au fameux Blake Edwards, et qui consiste à raconter les aventures inattendues d'un héros naïf qui se fourvoie dans une suite d'étourderies et de maladresses qui en appellent d'autres et le propulsent vers une avalanche d'ennuis et de dérapages. Mouret évite d'en faire trop, déroule son scénario avec un certain raffinement et, au final, accouche de beaucoup de scènes drôles. L'idée de se lancer dans ce genre de comédie est d'ailleurs d'autant plus judicieuse que le type de personnage que le genre réclame correspond à ce que nous évoque physiquement Mouret, qui joue lui-même de mieux en mieux la comédie.



Le cinéaste-comédien Emmanuel Mouret, sosie officiel du clebs Droopy, continue avec joie à déployer sous nos yeux l'éventail de nos propres fantasmes, en faisant montre de tact et de talent. D'ailleurs "fantasme" n'est pas le bon mot. Il faudrait plutôt parler de songes sexués et autres "wet dreams". Mouret n'écrit pas avec son entre-jambes mais bien avec ses rêves. Après Laissons Lucie faire, où il nous racontait l'histoire d'une ravissante et brillante jeune femme complexée par sa tardive virginité suppliant un garçon pourtant banal et déjà marié à une divine épouse (Marie Gillain...) d'être son premier partenaire sexuel ; Après Changement d'adresse, qui narre l'histoire d'un homme tombant amoureux de la jeune et timide demoiselle à qui il donne des cours de trombone, avant de se voir proposer par une fille exquise de bien vouloir être son colocataire dans un appartement dont la baignoire est au milieu du salon ; Après Un baiser s'il vous plaît, l'histoire d'un type en grande difficulté affective et sexuelle qui demande à sa superbe meilleure amie (Virginie Ledoyen...) de bien vouloir l'extirper de sa solitude en couchant avec lui, laquelle, après quelques hésitations, prend finalement goût à cette drôle de thérapie...



Après tout ça, Mouret met à nouveau en scène un certain nombre de nos douces rêveries érotiques : du mot écrit en douce aux inconnues dans les bars qui les pousse inéluctablement à coucher avec l'émetteur, à la maîtresse dont on découvre peu à peu qu'elle est la fille du président de la république, en passant par la soubrette contrainte de réparer une braguette à même le porteur du pantalon, sans oublier le groupe des quatre délicieuses sœurs colocataires franchement irrésistibles dans leurs nuisettes blanches à ras le bonbec, y'en a pour tout le monde ! A noter d'ailleurs que le film est peuplé d'une quantité de jolies, et de très jolies actrices. Fais-moi plaisir ! est drôle, excitant, intelligent, original et savoureux, et son auteur a trouvé un fidèle supporter en ma personne.

NB. Le film s'ouvre sur une danse des pieds de Mouret qui laisse songeur et qui révèle que le cinéaste a des panards très fins qui le font apparemment triquer lui-même.


Fais-moi plaisir ! d'Emmanuel Mouret avec Emmanuel Mouret, Judith Godrèche et Deborah François (2009)

19 commentaires:

  1. Il faut absolument que je voie les deux films "du milieu" que je n'ai pas encore eu sous la main parce que j'ai adoré celui-ci !

    RépondreSupprimer
  2. Tu veux dire "Changement d'adresse" et ?

    Je crois que tu as déjà vu "Laisson Lucie faire" non ?

    J'ai revu "Un beso por favor" et finalement je ne suis pas sûr d'être très juste quand je dis que ses films sont de plus en plus bons. Je crois que je préfère quand même "Un baiser s'il vous plaît" à "Fais-moi plaisir", dont j'ai finalement moins de souvenirs.

    Ceci dit c'est vrai qu'il s'améliore et que ses films sont toujours très bons.

    RépondreSupprimer
  3. Et "Un Baiser s'il vous plaît" je pense.

    Un truc que j'avais apprécié dans "Fais-moi plaisir", c'est que la dernière partie du film n'est pas nettement moins bonne que le reste, comme c'est le cas dans "Un Baiser s'il vous plaît", dont je garde le souvenir d'une fin assez laborieuse, très en deçà du reste.

    RépondreSupprimer
  4. Ah justement Joe dit (dans les commentaires d'Un baiser s'il vous plaît) que lui l'a trouvée très bien la fin.

    Je dois avouer qu'en fait je suis "en train" de revoir Un beso s'il vous plaît, donc j'ai pas encore revu la fin. A voir...

    RépondreSupprimer
  5. Y'en a un autre au milieu non ? Venus machin là...

    RépondreSupprimer
  6. Si si tu as raison. "Vénus et fleur", en 2004, entre "Laissons Lucie faire" et "Changement d'adresse". Par contre il est très inconnu ce film...

    Je serais bien curieux de le voir, surtout qu'apparemment c'est encore un défilé de salopes.

    Une des rares photos dispos:

    http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/35/29/47/18382787.jpg

    RépondreSupprimer
  7. Il faut trop qu'on le mate celui-ci ouais.

    RépondreSupprimer
  8. Rien que l'affiche me fout déjà les glandes.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai un barreau comme la statue de la liberté. En faisant une rapide recherche tu trouveras la bande annonce, à la fin de laquelle une des deux actrices sort sur sa terrasse en pyjus, et on devine là-dessous deux énormes obus qui percent. Je jute ! Je jute là. J'ai juté...

    RépondreSupprimer
  10. Elle est énorme cette actrice. Trop trop laide de tronche, mais elle a les pires seins.

    RépondreSupprimer
  11. Un excellent film en effet ! La première partie du film me paraissait un peu fastidieuse. Mais c'est la deuxième est arrivé que je me suis fendu la gueule !!! J'ai découvert dans ce film la très jolie Déborah François ! Merci à Félix pour ton passage sur mon blog !

    RépondreSupprimer
  12. J'ai vu Vénus et Fleur, et je suis amoureux de Fleur. Elle a un corps magnifique et un visage très beau, contrairement à ce qui est écrit plus haut. Petit hic : sa copine Vénus m'a finalement presque tapé sur les nerfs tellement Fleur me subjuguait. Ce film est un délice pour les yeux, et pour le coeur également.
    Pour les fans de l'acteur, Emmanuel Mouret tient un petit rôle de loubard, accompagné d'un de ses potes blacks sur les plages de Marseille.

    RépondreSupprimer
  13. Elle a un visage de fou à lier on est d'accord.

    RépondreSupprimer
  14. Zinou > J'ai vu "Vénus et fleur" y'a quelques mois. Cette actrice a un certain charme oui. Mais le film n'est tout de même pas fameux...

    RépondreSupprimer
  15. La vie comme dans un film d'Emmanuel Mouret est très agréable. Il va de jolies croquantes en mignonnes à croquer. Elles lui font toutes les yeux doux. :D Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  16. Avec plaisir, ravi que ça t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
  17. Freddy Bel cause trop à mon zgeg !

    RépondreSupprimer
  18. Revu hier soir et c'est vraiment le meilleur Mouret. Il est fantastique et super drôle.

    RépondreSupprimer