16 décembre 2010

Machete

Un pote m'a dit "Mec, crois-moi, si t'arrives à poser ton cerveau sur le siège d'à côté, va voir ça en salle, tu passeras un sacré moment". J'ai essayé. Je me le suis payé en divx. Mais c'est quand même bien naze... Je l'ai pas maté par masochisme hein, je savais à quoi m'attendre, et je voulais mater un truc distrayant quitte à ce que ça soit méga con. Et à vrai dire, mon pote ne disait pas tout, car il ne faut pas seulement se délester de son cerveau pour s'envoyer ce film, ou bien si, mais littéralement, car il faut se vider de tout, s'éteindre, faire le mort, s'assurer de ne jamais penser à autre chose qu'à strictement rien, et certainement pas au film ni au fait qu'on est en train de le regarder. Il faut surtout mettre de côté son impatience et son espoir de se marrer car d'une, je n'ai jamais trop eu l'impression de rentrer dedans, donc je me suis fait chier, et de deux, c'est jamais drôle ! Y'a pas vraiment de réplique amusante... J'ai beau chercher, j'en vois pas. Les films auxquels Machete veut ressembler sont souvent rigolos, même involontairement, avec leurs dialogues improbables, et là ça ne parvient même pas à reproduire ça. Et Danny Trejo est peut-être cool en vrai, je sais pas, il a l'air. C'est le genre de gars avec lequel je materais bien un match de foot, voilà. Pour ça j'aimerais bien. Mais en voyant ce film on comprend pourquoi il était jusque-là cantonné aux seconds seconds rôles, il a finalement très peu de charisme et ne parvient pas à porter un film sur ses épaules, c'est pas du tout la figure mémorable que ce film veut imposer avec ses énormes sabots.




Blague à part, en aparté avec Pascale Clark le plus gros travelo de France-Info : sur l'image ci-dessus, la blonde à gauche, ça devrait être Lindsay Lohan, c'est elle dans cette scène normalement, c'est son personnage. Mais vu qu'elle apparaît topless, elle a dû demander à être doublée, et remplacée par une meuf aux seins bien différents des siens. C'est con car quelques scènes plus tard, on retrouve cette trainée de Lohan effectivement nue ce coup-ci, avec seulement ses faux longs cheveux blonds par dessus ses nibards. On s'en fout complètement hein, mais c'est débile. Elle joue dans ce film, où elle incarne quasiment son propre rôle, pour montrer qu'elle a des couilles et sait faire de l'auto-dérision, mais ne va pas jusqu'au bout.




A côté de ça Jessica Alba est nue dans un plan ultra laid filmé à la verticale, et là c'est un trucage fait par ordi. J'ai pas "triqué". Je voulais le mentionner. Souvent, on dit de ce film "Y'en a pour tous les goûts, y'a de la bonnasse à poil partout, t'en prends plein les yeux". Désolé, je dois être pédé. Quoique non, si j'étais attiré par les hommes, Michelle Rodriguez serait au moins là pour me contenter, or elle aussi ne vient pas titiller mon hypophyse (c'est un terme scientifique que j'utilise là, d'après mes cours de seconde, l'hypophyse c'est une grosse glande dans le cerveau qui décide si on a la gaule ou pas. C'est ce que j'ai retenu de mes trois secondes, alors je le place où je peux fin de la parenthèse, je vous marave en SVT).




J'ai oublié de parler d'une scène au tout début du film, où l'on devine une jeune femme sortir son téléphone portable de son vagin. Elle est filmée nue, de dos, et on entend un bruit particulièrement hideux qui nous fait bien comprendre ce qui se passe. Ce personnage a donc l'habitude de ranger son portable dans sa teuch... Étonnant. Voilà...




C'est quand même mieux que Planet Terror. Mais c'était impossible de faire pire. Et Bob De Niro fait un peu de peine là-dedans. Finalement, ce film m'a fait penser à une phrase, et plus précisément, au dicton de mon beau-père. Mon beau-papa c'est un type qui ne m'aime pas beaucoup. Normal. Quand j'aurai une meuf et qu'elle s'enverra un gars, qui sera donc mon gendre (ou mon neveu, je confonds toujours), jamais de la vie je lui adresserais la parole. Là c'est un peu ça. Nos rapports sont nuls. C'est mort entre nous. C'est le calme plat. Je crois qu'il me cause en morse des fois. S'il me cause, c'est du morse. On est tous attablés, devant un gros barbecue, le silence règne et ça devrait être à moi de causer, de faire l'animation. Et là, je le vois juste taper sur la table avec le manche de son énorme coutelas. Toc-toc toc toc-toc. Trois courts, trois longs, trois courts. Je suis à peu près sûr qu'il me cause en morse. Mais je pige pas le morse. Bref, je m'écarte un peu de ce que je voulais vous dire. Mon beau-padre donc, il a un dicton, et c'est la seule phrase qu'il me dit, en dehors de "adieu" et "bye !". Il me dit : "Des fois, demande-toi ce que tu ferais si t'étais moins con." C'est naze comme phrase. Ça vaut que dalle. Mais à la fois, si vous y réfléchissez à deux fois, c'est très malin, car si, dans la vie de tous les jours, pour chacune des choses que l'on fait ou que l'on s'apprête à faire, on se posait cette question "Et si j'étais un peu moins un gros con ??", peut-être qu'on agirait mieux. La Tour de Pise n'existerait pas, par exemple.

Machete m'a donc fait penser à ce fameux dicton. Je me dis que si Bob Rodriguez se posait la question de ce qu'il pourrait plutôt faire s'il était un peu moins con, ça serait un petit coup de pouce adressé au cinéma, vu qu'il arrêterait d'en faire. Il se lancerait dans le hot-dog. Et j'irais manger chez lui matin, midi et soir. Ses films par contre, je les finis pas, grâce à mon beau-papa.


Machete de Robert Rodriguez et Ethan Maniquis avec Danny Trejo, Lindsay Lohan, Robert De Niro, Michelle Rodriguez et Jessica Alba (2010)

23 commentaires:

  1. Je le regarde ce weekend, j'essaierai d'enfermer mon cerveau dans une boite et la boite je la foutrai derrière la porte de mes chiottes. Si j'étais moins con je dormirais au lieu de commzer vos articles à 8 plombes du matin.

    RépondreSupprimer
  2. Je kiffe le clin d'œil ! Bob Guédiguian est le fantôme qui hante les pages de ce blog.

    Excellent article.

    Encore une fois on s'est bien trouvés. On a vraiment des familles d'outre-tombe...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai oublié de parler d'une scène au tout début du film, où l'on devine une meuf sortir son téléphone portable de sa teuch. Elle est filmée nue, de dos, et on entend un bruit hideux qui nous fait bien comprendre ce qui se passe. Ce perso a donc l'habitude de ranger son portable dans sa teuch... Étonnant. Voilà...

    RépondreSupprimer
  4. Ladite scène où la nana sort son portable de là où on sait (comment oublier d'en parler !?) est la meilleure du film et résume assez bien ce film de merde : sexy, crado et bourru.

    RépondreSupprimer
  5. Bah désolé d'avoir oublié, entre mille choses que je n'ai pas aimées dans ce film, celle-ci ne m'est revenue qu'après. ;-)
    Puis c'est con pour le film si c'est sa meilleure scène, car c'est avant même le générique du début.
    Que veux-tu plus précisément dire lorsque tu qualifies le film de "bourru" ? :)

    RépondreSupprimer
  6. Bourru, adj, renfrogné, peu accommodant d'après le dico. En gros le film m'a cassé les burnes dès le générique. D'où ma préférence pour la scène du portable. Tout se tient.

    RépondreSupprimer
  7. Oui oui je connais la signification du mot "bourru", mais je voulais simplement mieux savoir ce que tu voulais dire par là. Je comprends mieux à présent. :)

    RépondreSupprimer
  8. Vincent est le meilleur nouveau commzeur de ce blog de 2010.

    RépondreSupprimer
  9. J'avais adoré "Planet Terror". Si bien que j'ai toujours voulu visionner "Machete". Beaucoup de gens disent que ce film est naze. Je le verrai sûrement en dvd, je suis fan de Robert de Niro.

    RépondreSupprimer
  10. Ce film est génial, tu es juste passé complètement a coté. Et cette critique montre que tu parviens assez bien a "ne penser a rien", surtout la partie ou tu étales ta vie sur ton gendre et ton SVT...Bref pathétique.

    RépondreSupprimer
  11. C'est vraiment un gros tromblon Lindsay Lohan :

    http://img261.imagevenue.com/img.php?image=41436_LLBJ5_122_373lo.jpg

    RépondreSupprimer
  12. Son nom est toujours synonyme d'un article "à succès" en tout cas.

    RépondreSupprimer
  13. merci pour ces photos et pour la rectification au sujet de Lindsay Lohan, c'est juste ce que je voulais savoir!!

    RépondreSupprimer
  14. Machete est assurément un chef d'oeuvre dans son genre. Décalé, bourré de références cachées et de clin d'oeils, c'est un film au casting plutôt insolite qui ne peut effectivement pas plaire à tout le monde.

    Il faut assurément un certain niveau d'humour pour apprécier, et savoir déterminer quand un film se prend au sérieux ou pas.

    Chacun ses goûts finalement, mais c'est peut être dommage de biaiser sa critique en décrivant le film comme un ramassis de vulgarité et de ne choisir pour illustrations que des images de nus... non ?

    Il y a bien d'autres scènes qui gagneraient à être racontées pour donner une idée complète du film qui ne résume heureusement pas à ce qui est raconté dans l'article. Mais j'imagine qu'on ne peut pas écrire une critique en conservant son objectivité.

    RépondreSupprimer
  15. Dire "chef d'oeuvre" pour ce film.... houla... même si tu ajoutes "dans son genre", ça me tue.

    Et les références de ce film ne sont nullement "cachées", bien au contraire, ce film n'est basé que sur ça, sur la référence ininterrompue, à l'image des autres films Grindhouse (et d'une certain aspect du ciné de Tarantino), son seul intérêt est d'adresser des coups de coude permanents aux spectateurs condamnés à être complice. Je dis donc "coups de coude" à la place de "clin d'oeil", car ça correspond mieux à ce que fiat Robert Rodriguez.

    Quant aux illustrations de l'article, perso j'aime! Rodriguez a mis tous ces passages dans son film pour attirer le spectateur le plus naïf ; alors l'auteur a dû se permettre de recopier bêtement cette méthode dans sa critique. Il a le droit!

    RépondreSupprimer
  16. ce n'est pas Lindsey Lohan sur la première photo, elle serait plus bandante !!

    RépondreSupprimer
  17. je ne sais pas si tu es un ado qui a cherché un film tous public ou il y avait des seins pour te taquiner le moussaillon mais résumer ce film à ses scènes de nu est est très... pré-pubère à mon gout! Vous trouvez que ce film est un foutage de gueule? Alors vous avez compris l'idée du film. C'est un énorme pied de nez à tous ces films d'actions qui se prennent au sérieux! Ne serait-ce que le fait de choisir steven seagal en grand méchant! il reste quand même le pire acteur qui soit^^
    Tout comme boulevard de la mort et planète terreur il s'inscrit dans une lignée de film qui bâcle leur aspect général de manière consciente et délibérée afin d'enerver les esprits vides qui nous entourent et il y arrive parfaitement!^^ (preuve en est en lisant cet article ) tu aurais mieux fait de rebrancher ton cerveau pour regarder ce film il t'aurais peut-être plus accroché.
    Mort aux masturbateurs intellectuels!
    Adieu et demandes toi ce que tu aurais fait si tu étais un peu moins con!

    RépondreSupprimer
  18. Le film cherche donc à énerver de façon délibérée en étant bâclé et en ne se prenant pas au sérieux ?
    Ça en fait un sacré film en effet :D

    RépondreSupprimer
  19. ouuuuuuuuuuuuuuuuuch.... on est rarement d'accord!!

    RépondreSupprimer
  20. vous avez pas critiqué sin city?

    RépondreSupprimer
  21. Non, mais peut-être que nous nous y risquerons un jour, qui sait ?

    RépondreSupprimer
  22. C'est le genre de films "clichés" que j'adore, de là à dire que j'en ferais un film culte pas du tout. Cependant je le regarderais certainement plus d'une fois. En tout cas ça change des sacs à vomi putréfiés qu'on nous sert sur le même fil rouge!

    RépondreSupprimer
  23. J'ai déjà la gaule en attendant la suite :
    https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/486105_10150284777269970_400556095_n.jpg

    RépondreSupprimer