31 décembre 2010

Triangle

Je savais Christopher Smith capable de pondre des films d'horreur sans concession un peu moins nazes que la moyenne (Creep, Severance), mais je ne m'attendais pas à ce qu'il signe un tel film. Smith abandonne ici l'horreur pure teintée de "social" de Creep et celle plus burlesque et second degré de Severance, et réalise avec Triangle un film fantastique plutôt malin, qui se regarde avec un réel plaisir, délesté de quasiment tous les inutiles effets gores habituels. Je ne savais rien de l'histoire et c'est sans doute ce qui m'a rendu la vision de ce film surprenant d'autant plus agréable. Elle est effectivement assez étonnante, et du coup j'hésite à vous la résumer pour pas gâcher. Mais parions plutôt que vous aurez tout oublié d'ici là et que les hasards de google ne vous amènerons même pas ici...




L'histoire est, grosso modo, celle d'une jeune femme (Melissa George), mère d'un gosse autiste, qui pour oublier ses tracas quotidiens, part en voilier avec une bande de potes et finit par se retrouver prisonnière d'une sorte de boucle temporelle sur un vieux paquebot sorti de nulle part où ils ont cru trouver refuge lors d'une tempête. Notre héroïne se fixe comme objectif de se libérer de cette boucle infernale pour retrouver son fils. 




Triangle pourrait être encore mieux si le réalisateur se concentrait davantage sur la mise en place d'une ambiance propice à nous faire partager la terreur psychologique de son personnage principal plutôt que de se reposer simplement sur les astuces de son scénario. Mais c'est déjà pas mal, vraiment. On a récemment vanté la vitalité du cinéma de genre britannique grâce à des œuvres pourtant pas toujours réussies (dont les précédentes de Smith, mais aussi des films comme The Descent, The Children, Isolation, Shaun of the Dead...), mais c'est ce film-là qui est à mes yeux le plus sympathique du lot. Depuis, Christopher Smith n'a pas chômé puisqu'il a réalisé Black Death, thriller fantastique qui situe son action dans une Angleterre ravagée par la Peste, selon moi moins réussi bien qu'encore une fois assez ambitieux, dont vous pourrez pourtant lire beaucoup de bien ici ou .

Si par hasard un soir vous avez envie de mater un film de genre récent, risquez-vous donc à lancer Triangle.


Triangle de Christopher Smith avec Melissa George (2009)

8 commentaires:

  1. Ouaip, un putain de bon conseil de flime que voilà. (J'en parlais ici d'ailleurs : http://www.asbaf.fr/2010/03/lhorreur-dans-shutter-island-inland.html)

    RépondreSupprimer
  2. Quand on croit avoir compris, ben non on se trompe...

    Un film fantastique dont on ressort passablement secoué, comme on aimerait en voir plus souvent, et qu'on verra d'un autre oeil la seconde fois.

    Le rythme du film ne donne pas le temps de s'arrêter sur les quelques (absences de) comportements illogiques.

    Je serais passé à coté si après avoir lu le synopsis qui n'était pas très engageant, la critique ne s'était pas montrée quasi unanime à son sujet.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton commentaire, Anonyme :)

    RépondreSupprimer
  4. Très bon film de Christopher Smith, j'approuve !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore! Et j'ai un gros faible pour Melissa aussi, mais ça, c'est une autre histoire...
    Par contre, j'avais bien aimé Severance.

    RépondreSupprimer