27 juin 2011

Usual Suspects

Je marchais dans la rue et je repensais à tous les films qui m'ont troué le cul. Celui-là en fait partie. Il se pose là dans la liste des films qui m'ont botté le cul. Si j'emploie cette expression avec insistance c'est parce que c'est mon cousin qui m'a conseillé de voir ce film en me répétant : "Ça m'a foutu sur le cul", mais moi je préfère "trouer des culs". Bref. Tout le monde a vu ce film, tout le monde connaît le fin mot de l'histoire. Du coup je ne ferai pas de spoiler cette fois-ci. Inutile de rappeler qu'à la fin du film on découvre que Kevin Spacey ne boitait pas réellement. C'est le film fétiche des gérants de vidéo-club et c'est entre autres pour ça que ce business est en train de sombrer tel le Titanic, qui lui aussi a fait les beaux jours de ces commerces de proximité dorénavant moribonds.


Je ne vous dis rien, mais il se peut que le suspect mesure entre 5'00 et 6'00m... 

On a tous vécu ça : tu vogues dans les rayons, espérant que personne ne vienne te conseiller, tu zieutes sans relever la tête vers les plus hautes étagères garnies de pornos la teub en alerte, et là le gérant s'adresse à des néophytes et leur lance à la cantonade : "Et sinon y'a Usual Suspects qui va méchamment vous démolir le cul". Moi c'est Bryan Singer qui m'a mis le cul à sac. Pendant tout le film il nous force à nous demander qui est Keyser Söze. Il a juste oublié un détail, c'est qu'au début du film, dans le générique d'ouverture, le nom des acteurs accompagne celui de leurs personnages, et en face de Kevin Spacey on peut lire "Keyser Söze", ce qui donne un petit indice.


Kaïssa Saussé, sur le toit du monde !

Le vrai Kaiser Sauzée je l'ai trouvé moi, en fait il s'appelle Franck Sauzée, il a joué au Panathinaïkos, à l'Atalanta, et surtout il a gagné la Ligue des Champions avec l'OM, aux côtés de Dédé "Philipe Guildaz" Deschamps, Eric "la giro-broyeuse" DiMeco, Basile "No woman, no cry" Boli, David "Ziggie Stardust" Bowie, Rudy "Le Renard" Völler, "Fabulous Fab" Barthez, "Haleine de chacal" Boksic, Le Roi Pelé, Jocelyn Angloma, Marcel "Des Milliards de saillies" Desailly, Juan-Jack Eydelie, etc.... Et en face y'avait qui ? Le AC Milan. Et y'avait qui au AC Milan ? Y'avait JPP "Le traître" Papin, le Éric Besson du ballon rond, celui-là même qui a déclaré la veille du match : "Je quitte l'OM, je trace au Milan, je veux gagner la Coupe d'Europe des clubs champions", et qui le lendemain se faisait enculer par ses amis d'hier. Il a quitté les amoureux du Ricard pour rejoindre ce tocard de Frank Rijkaard. Frank Sauzée est bel et bien un suspect usuel dans la cité phocéenne, et certes il boîte à cause d'une carrière faite de béquilles et de tacles au-dessus de la carotide, car même si c'est lui qui les exécutait ça l'empêchait pas de boiter systématiquement après. Du coup rien à voir avec le vrai Kaiser, aka Franz non pas Sauzée mais Beckenbauer, le Lolo Blanc des Balkans.


Usual Suspects de Brian Singer avec Kevin Spacey, Gabriel Byrne, Benicio Del Toro et Stephen Baldwin (1995)

22 commentaires:

  1. Tu ne parles pas de Gabriel Burne, l'autre personnage principal du film, que l'on soupçonne tout du long d'être en fait Kzir Zouze (le nom et son orthographie diffèrent selon les versions et moi je l'ai vu quand j'étais au Liban, en anglais Lebanon, en libanais Lboubz). Tu as eu peur de te "faire" Burne ? Je me souviens de lui en beau diable dans un film avec Schwarzy, il était diablement beau.

    RépondreSupprimer
  2. On ne parle pas non plus de Kevin Spacey si tu vas par là :D

    RépondreSupprimer
  3. Je kiffe ! Synger a un visage en plastoc, c'est limite un action man, un GI Joe !

    RépondreSupprimer
  4. Y'a pas Peter Stormaré dans ce movie ? Ah non c'est l'autre. Je confonds toujours Piotr Sturm et un autre acteur, plus jeune, celui qui se fait exploser la teub au pompe dans Pulp Fiction. Alors que Storm Trooper a largement plus la classe et a eu de bien meilleurs rôles.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe bannière !

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique bannière, et grand article pour débuter!

    RépondreSupprimer
  7. Sympa la bannière : à trouver celui qui ne se tripote pas :D

    RépondreSupprimer
  8. Rien à voir avec Le thème de la rétro mais est-ce qu'il vous serait possible de nous pondre une petite critique comme vous en avez le secret de "Highlander" ? Avec l'inénarrable Christophe Lambert et Sir Sean aux doigt d'or...

    RépondreSupprimer
  9. Arnaud > Merci :)

    Anonyme > Ça pourrait se faire oui !

    RépondreSupprimer
  10. Trop bien ! Après des mois d'attente, j'ai saisi mon pied car j'attendais cette théma tel Léo Messi !

    RépondreSupprimer
  11. ok donc ce film vous a troué le cul ^^

    RépondreSupprimer
  12. Ouais !

    Poulpe, tu as voté pour "génial" ? :p

    RépondreSupprimer
  13. Jusqu'à maintenant je pensais que "Singer" c'était seulement le nom de mon aspirateur, maintenant je sais que c'est aussi celui d'un gros connard !

    RépondreSupprimer
  14. quelle fin d'article... on se sent pas trop tranquille quand on rigole tout seul devant un écran.

    RépondreSupprimer
  15. Que deviens-tu Kevin Spacey ?

    https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc1/217045_308950092572326_1083750044_n.png

    RépondreSupprimer